Franceska

Franceska

Franceska, Journaliste indépendante, a parcouru son chemin dans la presse écrite, de la mise en page au reportage, de la pige à la direction d’agence, de la petite brève à la grande enquête d’investigation. A participé à la création de titres éphémères ou durables, et à des rédactions qui ne l’étaient pas moins (éphémères ou durables, prestigieuses ou minuscules), dans la presse quotidienne, nationale et régionale. A écrit plusieurs ouvrages sur le développement des actions culturelles.  Aime encore et encore ce drôle de métier, persiste à le faire et à transmettre les bases aux plus jeunes. Constate tous les jours que quand les artistes et les femmes passent à l’action, le monde s’en porte mieux…

Femme libre, électron libre

Femme libre, électron libre

Faouzia Charfi, personnalité scientifique et politique de premier plan en Tunisie, nous a accordé un long entretien dont voici le premier volet. En tant que féministe de longue date, elle nous fait l’honneur d’être la première à entrouvrir la porte du cercle des Marraines de Medfeminiswiya. Au fil des mois, Medfeminiswiya rencontrera d’autres personnalités féministes des rives de la Méditerranée et chacune d’entre elles sera invitée à rejoindre Medfeminiswiya et le cercle des Marraines.

Osez le Front Féministe !

Osez le Front Féministe !

Au départ, elles étaient deux : Les Chiennes de garde et Zéromacho à lancer le Front féministe et à en partager le manifeste. Quelques deux mois plus tard, une soixantaine d’associations l’ont signé.

De beaux jours devant nous

De beaux jours devant nous

Pour lancer la campagne de MedfemiNiswiya, la première des choses est de prononcer ce nom à entrées multiples. Il a fallu du temps pour se mouler dans cette chimère verbale, ondulante, née des flots et des rives de la Méditerranée. MedfemiNiswiya… un intitulé aux sonorités de coquillage, bruissant de langue latine accolée à l’arabe qui pointe son N de Niswiya...

Aux actes, citoyennes !

Aux actes, citoyennes !

En France aujourd’hui, les actions féministes commencent à porter leurs fruits auprès de l’opinion publique. Gros progrès : le féminisme n’est plus un mot tabou, dans la mesure où la plupart des citoyen.nes savent que les rapports sociaux de sexe sont inégaux et injustes vis-à-vis des femmes. Et que cela n’est pas une fakenews !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Ajouter nouvelle playlist