Accueil

Cette publication est également disponible en : English (Anglais) العربية (Arabe)

MEDFEMINISWIYA RÉSEAU MÉDITERRANÉEN POUR L'INFORMATION FÉMINISTE A PROPOS

English

Français

Accoucher à ventre ouvert : quand la césarienne devient la norme

Dalila fait partie des 3636 bébés qui voient quotidiennement le jour en Égypte, et comme la majorité d’entre eux, elle est née par césarienne. En une vingtaine d’années, le pays est passé d’un taux de 4,6% à près de 60% aujourd’hui (1), se hissant à la troisième place mondiale pour cette pratique, derrière la République Dominicaine et le Brésil.

Lire plus

العربية

مقابلة مع صوفي باسو وسلمى هاجري من شبكة “روسة” الناشطة في منطقة الشرق الأوسط وشمال أفريقيا

في نبرة صوفي باسو الواثقة وفي نظرتها النابضة بالحياة، تصميمٌ وضعته في خدمة المطالب التي ترفعها الشبكة التي تنسّقها منذ سنوات وتوضيحها لنا. لا يختلف الأمر كثيراً بالنسبة إلى سلمى هاجري التي كانت وراء إطلاق مبادرة الشبكة. الطاقة الجميلة التي يبثها هذا الثنائي والتي تتجلى في الحيويّة التي تتميّز بها ناشطات شبكة "روسة" طاقة لا يمكن الاستغناء عنها لتحقيق الأهداف التي تعمل عليها في سبيل تعزيز الحق في الإجهاض الآمن في منطقة الشرق الأوسط وشمال أفريقيا. في ما يلي مقابلة موجزة مع سلمى وصوفي.

Lire plus

الإجهاض في تركيا: كيف يكون الإجهاض مسموحاً وممنوعاً في آن؟

على الرغم من أن الإجهاض مسموح قانوناً في تركيا منذ عام 1983، إلا أنه ليس من المضمون دائماً التوصّل إلى إجرائه. وتلك حقيقة لا يمكن أن تكون مفصولةً عن التعليقات المُندِّدة التي يطلقها سياسيّون يبدو في بعض الأحيان وقعُ تصريحاتهم أقوى من تشريعات الدولة نفسها.

Lire plus

الإجهاض السرّي في الجزائر: ممارسة منتشرة لكن ”حرام“ الكلام عنها

حين أُقرّ قانون الصحة الجزائري عام ٢٠١٨، استقبله المراقبون/ات بحفاوة إذ رأوا فيه تقدّماً هاماً باتجاه منح الحق في الإجهاض في الجزائر. غير أنّ هذا النص لن يحمل أيّ تطوّر ثوري طالما أنّ مبدأ المنع القاطع ما زال حاضراً فيه، وبقوّة.

Lire plus

DERNIÈRES NOUVELLES

Accoucher à ventre ouvert : quand la césarienne devient la norme

Dalila fait partie des 3636 bébés qui voient quotidiennement le jour en Égypte, et comme la majorité d’entre eux, elle est née par césarienne. En une vingtaine d’années, le pays est passé d’un taux de 4,6% à près de 60% aujourd’hui (1), se hissant à la troisième place mondiale pour cette pratique, derrière la République Dominicaine et le Brésil.

Petite île, fortes convictions : La lutte d’une minorité de groupes pour les droits reproductifs à Malte

Malte compte parmi les pays qui interdisent totalement l’avortement, criminalisant à la fois les femmes et les médecins qui le pratiquent. Alors qu’une majorité s’oppose fermement à la simple discussion sur la dépénalisation de la procédure, les points de vue évoluent dans certains segments de la société. Dans cet article, nous explorons comment une minorité croissante de voix dans les sphères sociales, médicales et législatives mène une bataille en faveur d’un système moderne et inclusif ouvert aux droits reproductifs.

Entretien avec Sophie Basso et Selma Hajri, respectivement coordinatrice et chef de projet du réseau RAWSA MENA

Il y a dans le ton posé et le regard vif de Sophie Basso une détermination au service de la clarté des plaidoyers portés par le réseau qu’elle coordonne. Celle de Selma Hajri est également précieuse puisque c’est elle, précisément, qui est à l’initiative du réseau. La belle énergie de ce tandem, sommée à celle des activistes de RAWSA, est indispensable aux actions que l’organisation entend mener pour le droit à l'avortement aux Moyen-Orient et en Afrique du Nord, un combat d’envergure au regard du seul pays à reconnaître ce droit dans la région : à savoir la Tunisie.

Rejoignez notre newsletter

Contenu original. Journalisme féministe. Livré à votre adresse email.

    MULTIMÉDIA

    ACCÈS DIRECT

    Explorations

    En mouvement

    Opinions

    Rejoignez notre communauté Medfeminiswiya!

    Cliquez ci-dessous pour en savoir plus

    CARTE DES CONTEXTES PAYS

    MAP FR
    Maroc Espagne France Italie Montenegro Turquie Palestine Liban Egypte Tunisie Algérie Israël Libye Malte

    Israël

    MedFeminiswiya ne travaille pas en Israël afin de ne pas donner de visibilité à une force d’occupation décrite comme un État d’apartheid par les principales organisations de défense des droits humains au niveau mondial.
    Nous acceptons, en revanche, les contributions des journalistes féministes qui partagent cette position quels que soient leur nationalité et leur lieu de résidence.

    © Copyright « Marie-Pierre Bauduin » – Toute reproduction interdite

    Welcome Back!

    Login to your account below

    Retrieve your password

    Please enter your username or email address to reset your password.

    Ajouter nouvelle playlist