Explorations

Dossiers, enquêtes, reportages, un journalisme de terrain et d’investigation pour raconter la vie des femmes dans les différentes sociétés méditerranéennes.

« Hystériques », « chouettes », « possédées », ou comment les troubles psychologiques des femmes sont utilisés comme incitation à la violence contre elles et à leur exclusion.

Tant que les troubles et l'épuisement psychologique des femmes ne seront pas abordés en tenant compte de la nature des sociétés, des coutumes et des lois qui encouragent leur oppression, de nombreuses femmes préféreront pleurer seules, se suicider ou accepter n’importe quel kit de bonheur immédiat à ouvrir comme une boîte de conserve.

De héros à criminels : les ONG et les bénévoles parlent de sauvetages en mer

Lors d'une table ronde organisée par le “Festival des citoyens de la Méditerranée” à Catane, des militants des deux rives ont raconté la difficulté des sauvetages et les failles dans le dispositif de l’accueil des migrants. Entravé par les gouvernements, accusant un manque cruel de ressources, leur travail a pourtant permis, jusqu'à présent, de sauver des centaines de vies et continue d'offrir un soutien à ceux qui subissent des abus et des violences au cours de leur voyage, en particulier les femmes.

Le droit de succession des femmes syriennes : ignoré dans les campagnes et «appliqué à moitié» dans les villes.

Dans les villages agricoles de Syrie, la plupart des communautés, majoritairement chrétienne, alaouite et druze, n'accorde aux femmes aucun droit à l'héritage. Les membres de la communauté sunnite adhèrent pour leur part, et dans une certaine mesure, aux préceptes de la charia pour régler la succession, à l’exception des terres agricoles auxquelles les femmes se voient contraintes de renoncer...

La lutte contre la traite sexuelle au Monténégro : pas de recul, mais pas de progrès non plus

Si les féminicides sont aussi présents et aussi fréquents chez nous et si les coupables ne sont pas sanctionnés à temps ou empêchés d’agir – qui peut bien se ficher ‘’d’ une pute de moins qui méritait d’être torturée, violée, tuée et clouée au pilori de la honte et du déshonneur’’. Entretien sur la traite des êtres humains au Monténégro avec l’activiste Aida Petrović.

Les pêcheuses oubliées des îles Éoliennes

Dans l'archipel sicilien, jusque dans les années 1950, la présence des femmes à bord des petits bateaux familiaux était très répandue. Il y avait également des équipages composés uniquement de femmes qui se consacraient à la pêche et au commerce du poisson sur les autres îles et sur le continent. Fortes, compétentes et courageuses, ces navigatrices hors pairs ont apporté une énorme contribution à la subsistance de leurs communautés, pourtant elles ont disparu de la mémoire collective. Une anthropologue italienne met enfin en lumière leurs histoires submergées.

Les femmes volantes d'Alicudi

La plus petite et la plus sauvage des îles Éoliennes est connue pour ses histoires fantastiques de présences mystérieuses et d'étranges phénomènes paranormaux : majare (sorcières) capables de rejoindre la Sicile ou l'Afrique en volant dans le ciel, jeunes filles qui se transforment en oiseaux. Leur origine est liée à une hallucination collective provoquée par un parasite qui infestait le seigle utilisé pour faire le pain, mais elle rappelle également les cultes mystérieux de la Grèce antique et le désir profond de subversion féminine dans une société patriarcale rigide.

Multiplication des opérations de chirurgie esthétique en Syrie : un phénomène inquiétant

Malgré la grave crise économique, elles paient des sommes colossales pour suivre la mode. Elles insistent sur la beauté et l’apparence séduisante dans un pays qui a été mis à rude épreuve par la guerre et vit toujours sous des menaces majeures, des divisions et toutes sortes de violations des droits humains... Alors pourquoi tout cet investissement dans la chirurgie plastique ?

Possédées, guérisseuses, musiciennes : les femmes du tarentisme

Dans le Salento, le “talon de la botte italienne”, on croyait il y a quelques décennies encore que la morsure d’une araignée venimeuse provoquait des états de possession qui pouvaient être guéris grâce à un rituel d’exorcisme chorégraphique et musical. Le phénomène concernait surtout les femmes qui, opprimées par une société patriarcale et autoritaire, pouvaient donner libre cours via cette catharsis aux sentiments de privation et aux souffrances qu’elles avaient l’habitude de refouler. Il existait par ailleurs de nombreuses thaumaturges, qui utilisaient leur salive comme antidote, ainsi que des expertes qui diagnostiquaient le mal et des joueuses de tambourin qui participaient aux thérapies à domicile.

Page 8 sur 13 1 7 8 9 13

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Ajouter nouvelle playlist