Dossiers

« Habibi » : histoires d'amour et de résistance

La fécondation in vitro est de plus en plus populaire parmi les épouses de Palestiniens emprisonnés dans les geôles israéliennes. En effet, tout contact physique entre eux est interdit et il n'est possible de se parler qu'à travers des vitres et au téléphone. Pour préserver leurs droits en matière de procréation, les futures mères utilisent le sperme de leur mari “introduit clandestinement" dans des tubes à essai de fortune. Le photographe italien Antonio Faccilongo a raconté leurs histoires dans le projet "Habibi", lauréat du prix World Press Photo of The Year 2021 et d'autres grands prix internationaux.

La révolte pacifique des détenues italiennes

Les suicides augmentent de manière inquiétante, de nombreuses femmes font face à des grossesses et des accouchements sans soutien médical et sanitaire adéquat et certaines d’entre elles sont même obligées d’élever leurs enfants entre 0 et 3 ans en cellule. Le pays manque en effet de structures protégées destinées à les accueillir et des dizaines d’enfants grandissent en prison alors qu’ils n’ont commis aucun crime, dans l’indifférence la plus complète de la classe politique.

Plus éduquées, mieux formées, les Algériennes sont malgré tout de grandes perdantes sur le marché du travail.

En Algérie, le nombre de femmes actives continue de progresser. Cette évolution de l’occupation féminines est sensiblement liée aux changements démographiques et socioculturels constatés depuis les années 1990 ainsi qu’à l’élévation de leur niveau d’instruction. Cependant, les statistiques font apparaitre de fortes disparités entre les hommes et les femmes sur le marché du travail avec des écarts qui figurent parmi les plus importants au monde.

Page 1 sur 4 1 2 4

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Ajouter nouvelle playlist