Portraits

Entretien avec Marianne Chbat

Marianne Chbat, canadienne d’origine libano-égyptienne, est docteure en sciences humaines appliquées de l’Université de Montréal. Son champ d’expertise a trait aux personnes LGBTQ migrantes issues principalement du Moyen Orient. La jeune femme faisait partie des intervenant.e.s du colloque « Solidarités transnationales et politiques queer mondiales » qui s’est tenu récemment à Tunis.

Hourria Saïhi « Quand on a des choses à dire, on ne doit pas se taire »

Hourria Saîhi avait neuf ans à l’indépendance de l’Algérie en 1962. Dans ce recueil dense et riche de témoignages inédits, de récits, parfois poignants, et de documents, elle nous livre une fresque dense de l’histoire récente de l’Algérie avec en fil rouge son propre parcours de militante pour la liberté, ses douleurs, ses espoirs. Licenciée abusivement par la télévision nationale, ses films interdits, elle a trouvé d’autres chemins pour résister encore et toujours. Nous l’avons rencontrée pour l’écouter parler de ce qu’elle a vu, de ce qu’elle a vécu.

Femme libre, électron libre

Faouzia Charfi, personnalité scientifique et politique de premier plan en Tunisie, nous a accordé un long entretien dont voici le premier volet. En tant que féministe de longue date, elle nous fait l’honneur d’être la première à entrouvrir la porte du cercle des Marraines de Medfeminiswiya. Au fil des mois, Medfeminiswiya rencontrera d’autres personnalités féministes des rives de la Méditerranée et chacune d’entre elles sera invitée à rejoindre Medfeminiswiya et le cercle des Marraines.

La passion de Shireen pour son métier et pour sa terre

À l’instar de nos collègues de « Comune Info », nous traduisons et publions un reportage de Shireen Abu Aqleh daté de l’an dernier. Un article dans lequel s’expriment toute l’acuité, la passion, la générosité avec lesquelles cette journaliste hors pair exerçait son métier. Son regard se porte sur Jénine, là où précisément ses assassins ont décidé de la faire taire.

Adieu Shireen

L’assassinat de la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh, abattue hier à Jénine alors qu’elle couvrait un raid israélien, a soulevé une vague d’indignation sans pareille dans les sociétés arabes, tandis qu’une foule incommensurable de Palestinien.ne.s se pressaient à ses funérailles. De Tunis à Beyrouth, les journalistes de Medfeminiswiya racontent elle aussi leur émotion.

Page 1 sur 2 1 2

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Ajouter nouvelle playlist